The Marriage of New York and Athens

Château la Coste célèbre le dialogue entre art et architecture avec l’inauguration d’une œuvre in situ permanente de Tony Berlant et Frank Gehry : The Marriage of New York and Athens.

The Marriage of New York and Athens consiste en une sculpture centrale composée de formes ressemblant à des temples grecques anciens créés par l’artiste américain Tony Berlant entre 1966 et 1968. En tant que jeune artiste émergent à cette période, Berlant a utilisé des caractéristiques du 20° siècle américain et de l’antiquité occidentale afin de créer « la combinaison entre temples grecs et grattes ciel modernes ». Le temple gris et le pastel ont été fabriqués en contreplaqué et enduits de fibre de verre et de peinture zolatone.

Le troisième temple est, quant à lui, fait de contreplaqué recouvert d’acier inoxydable. En 1973, ces sculptures ont été exposées au Whitney Museum de New York puis entre 73 et 74 au Musée des beaux-arts de Salt Lake en Utah. Cependant, elles ont été peu présentées au public ces 45 dernières années.

L’architecte reconnu Frank Gehry est devenu un ami proche de Tony Berlant dans les années 60. Ils étaient tous les deux impliqués dans l’école « Cool-school » associée à la galerie Ferus et des artistes tels que Ed Keinholz, Ed Rusha, John Baldessari, Robert Irwin et Dennis Hopper parmi d’autres. Gehry a souvent reconnu ces artistes contemporains comme source d’inspirations mais « The Marriage of New York and Athens » tient une place particulière dans l’histoire de son travail .  Pendant plusieurs années, l’œuvre était installée dans le studio de Gehry et en effet le temple couvert d’acier inoxydable peut être directement connecté à l’intérêt de Gehry pour l’effet « écaille de poisson » qu’il a utilisé au pour le Walt Disney concert hall de Los Angeles ou le Musée Guggenheim de Bilbao.

Depuis leur présentation en 1968, Tony Berlant a reçu de nombreuses propositions de collectionneurs souhaitant acquérir une ou deux des sculptures séparément, mais l’artiste a toujours préféré décliner, préférant que les 3 temples restent ensemble. Il à notamment dit « quand elles sont installées en groupe de 3, elles sont plus à propos de l’endroit qu’à propos de la sculpture ». En 2018, les 3 sculptures ont fait l’objet d’une exposition dans les anciens chais de vinification du Château la Coste. Mais Patrick McKillen avait alors déjà l’intention de les installer de manière permanente dans le domaine.

Frank Gehry fut invité à créer un foyer, une maison pour les œuvres de son ami, dans un lieu choisi par l’architecte et l’artiste. Son design consiste en 3 tours qui soutiennent d’énormes vitrines de verre, une pour chaque temple, et 3 plateformes offrant un point de vue sur ces derniers. Chacune des 6 structures est habillée de pierres de sable, elles sont l’écho de la relation avec l’antiquité que Berlant a exploré dans son travail original. Le résultat représente à la fois une collaboration professionnelle entre deux artistes et également entre deux amis. Berlant décrit cette réalisation comme « plus qu’un rêve devenu réalité, c’est un miracle».

À propos de Tony Berlant

Tony Berlant (né en 1941) vit et travaille à Santa Monica en Californie. Il a créé une œuvre éclectique, composée de photographie, sculpture, peinture et collages pour lesquels il a gagné les éloges de la critique et une renommée internationale. Son travail peut être vu dans les collections de nombreuses institutions américaines prestigieuses telles que l’Institut des Arts de Chicago, l‘Institut des Arts de Minneapolis, le Musée des Arts de Los Angeles et le Musée d’Art Moderne de Los Angeles.

À propos de Frank Gehry

Frank Gehry est un architecte américano-canadien né à Toronto au Canada en 1929. Il a étudié à l’université de Californie du Sud et à Harvard. Il est basé à Los Angeles depuis les années 60, il est l’un des architectes les plus renommés du 20° siècle. Il est connu pour son utilisation de formes audacieuses post-moderne et ses créations inhabituelles notamment le Musée Guggenheim de Bilbao, le Walt Disney concert hall à Los Angeles et la fondation Louis Vuitton à Paris. Il a gagné le prix Pritzker en 1989.