GUGGI

GUGGI – BROKEN

Château la Coste est heureux d’annoncer Broken, la première exposition solo majeure dans le sud de la France du célèbre artiste Guggi. Cette exposition sera composée de sculptures et travaux sur papier.

Dans une nouvelle série de peintures sur papier, Guggi dépeint des motifs de bols et cruches dessinés aux traits de crayon. Chaque vaisselle semble se tordre, présentée sur des papiers bruns en détresse avec des bords déchirés et une surface pliée. La répétition est un motif clé, avec beaucoup de peintures divisées en deux sphères de peinture distincte.

Ajoutant une seconde plage à « Broken », l’artiste présente une série de sculptures faites de bronze, fibre de verre, résine et peinture à l’huile. Les formes simples et curvilignes de ces récipients en forme de bol leur confèrent une qualité presque méditative – dans une pièce en bronze, par exemple, l’extérieur noir mat retient la lumière tandis que son intérieur hautement poli le reflète. En plus de donner une expression tridimensionnelle aux explorations nuancées de Guggi sur la forme et l’espace, ces œuvres créent un lien avec le paysage du Château La Coste, qui abrite la monumentale sculpture en bronze Calix Meus Inebrians de Guggi depuis 2009.

Guggi est né en 1959 à Dublin en Irlande, il a commencé sa carrière en tant que musicien avec le groupe culte, Virgin Prunes, célèbre pour leur spectaculaire performance, avant de se concentrer sur la peinture. Depuis le début des années 90, Guggi continue d’explorer dans son travail la représentation d’objets usuels du quotidien. Avec un focus sur la répétition et l’abstraction, les motifs bols signature de Guggi sont transformés et libérés de leur contexte original grâce à une simplicité trompeuse qui renforce leur silence et leur présence méditative.

Kelly Grovier, historien et critique d’art écrit à propos du travail de Guggi « Des objets d’un autre monde qui ne tremblent pas, comme s’ils étaient éclairés par une énergie profonde qui confond leur substance. Des fouilles de forme dissolvante –partiellement oubliée et à demi effacée – à la fois poignante et philosophique. “

Précédentes expositions : Galerie Yoshii, Paris (2017) et New-York (2016, 2010) ; Galerie Kerlin (2013, 2009, 1993, 1990) ; Accademia Fine Arts, Monaco (2012) ; BePalermitano, Buenos Aires (2012) ; Freies Museum, Berlin (2011) ; John Rocha, Londres (2010) ; Galerie Samuel Osborne, Londres (2004) ; Galerie Tony Shafrazi, New York (2001). Le travail de Guggi est aussi exposé dans les collections publiques du Musée d’art moderne d’Irlande, Dublin, Château la Coste, France, la Galerie Akureyi, Islande et dans des collections d’Irlande et au-delà.

2018-10-28T15:04:43+00:00août 19th, 2018|Art & Architecture|