Les expositions d'art & d'architecture au Château La Coste

Créations artistiques

Découvrez
les expositions

Découvrez les Expositions d’Art et Architecture à 20 min d’Aix en Provence, Le Puy-Sainte-Réparade.

Deux galeries, au village, dans les anciens chais réaménagés par Jean-Michel Wilmotte et l’autre dans l’ancienne cave à vins de La Bastide, ou dans le pavillon de Renzo Piano au milieu des vignes, accueillent régulièrement des expositions temporaires. 

Ces expositions permettent en complément des sculpteurs et architectes, de recevoir et découvrir des peintres, vidéastes, plasticiens ou photographes.

Consultez la liste des expositions en cours et à venir

Expositions en cours
au Château la Coste

Trina McKillen
Confess

Trina McKillen, artiste présente au Château La Coste Confess : une exposition dédiée à la mise en lumière des victimes des abus sexuels au sein de l’Église Catholique.

Depuis 10 ans, Trina McKillen crée des œuvres d’art abordant les abus sexuels et leur dissimulation par l’église Catholique. Constatant que le débat mondial actuel a encore une fois perdu de vue les enfants victimes de cette violence, l’artiste propose au travers de ses œuvres de donner la parole aux victimes ainsi qu’une visibilité sur leur souffrance grâce à l’immédiateté de l’expérience de l’art contemporain.

C’est la première fois que Trina McMckillen expose en Europe.

L’exposition Confess se décline en 3 parties :

– Bless me child for I have sinned, 2010 – 2013
– The children, 2015 – 2019
– Stations of hope, 2008 – 2013

A propos de Trina McKillen

Trina McKillen est née le 4 décembre 1964 à Belfast, en Irlande du Nord. Elle a étudié l’art au Collège national d’art et de design de Dublin de 1984 à 1989. Elle y obtient un diplôme de sculpture d’art. Basée à Los Angeles, Californie, depuis 1989, Trina McKillen y vit avec son fils et son époux. Son travail de sculpture traite du sentiment de l’engourdissement, de la beauté et de la laideur, de la spiritualité et de la grossièreté, de la vie et de la mort.

Informations
Exposition du 21 décembre 2019 au 15 mars 2020

Ouvert tous les jours de 12h à 17h

Evénements
Autour de l’exposition, participez aux signatures de l’ouvrage Confess et aux projections de films liés à l’exposition.

Dimanche 16 février : Grâce à Dieu de François Ozon

Dimanche  23 février Spotlight de Tom McCarthy

Expositions à venir
au Château la Coste

Anne & Patrick Poirier
Mnemosyne

Cette exposition est une déambulation, dans l’espace et dans le temps de notre mémoire, avec des travaux d’époques diverses que nous avons réunis pour les liens les unissant entre eux et à l’espace de présentation. Ce sont des constructions imaginaires inspirées par les sites archéologiques réels que nous avons arpentés au cours de notre vie « d’archéologues architectes ». Nous nous sommes, dès le début de notre travail, passionnés pour l’archéologie et les villes en ruines, et, à travers elles, pour l’architecture parce que nous pressentions le rapport étroit entre archéologie, architecture, mémoire et psyché. Et nous avons compris que l’architecture, qu’elle soit en ruines ou pas, pouvait être une métaphore de la mémoire et de la psychè. La pureté de l’espace créé par Renzo Piano nous a conduits à sélectionner des travaux architecturaux blancs, couleur choisie pour évoquer l’idée d’utopie, des architectures blanches contenues dans une architecture blanche, qui est elle-même un espace mental.

Exposition en 2021

Expositions passées
au Château la Coste

    Artistes
Conrad Shawcross
Escalations

Château la Coste est heureux de présenter une large exposition des oeuvres de l’artiste Conrad Shawcross. Situés dans 2 espaces différents au travers du domaine, les travaux présentés explorent la relation qu’entretient l’artiste depuis longtemps avec la géométrie, la physique et la métaphysique. Unies par leur esthétique, les oeuvres abstraites apparaissent proches des modèles scientifiques, de l’approche plus poussée des questions de Shawcross pour le temps, l’ordre, l’entropie, et un certain désordre. Pour lui, une esthétique du conçu, du scientifique et du rationnel, sert de dispositif pour masquer des thèmes plus poétiques, philosophiques et métaphysiques. Jusqu’au au 6 septembre 2020

Exposition Collective
Briser la Glace

BRISER LA GLACE c’est rompre une situation tendue, changer de cap, nouer des relations, faire des compromis, mais exprimer ses opinions et ses choix. Les neufs artistes réunis pour l’exposition Briser la glace ont pour attache l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence Félix Ciccolini, dont ils sont récemment diplômés. Toutes et tous ont fait le choix d’étudier en école d’art, un lieu de vie unique où s’exerce, collectivement, un certain « partage du sensible ». L’exposition Briser la glace met en avant des oeuvres et des pratiques agitées par l’énergie collective, les zones de rencontre et les espaces de discussion. du 2 février au 16 février 2020

Liliane Tomasko
dark goes lightly

Les peintures de Liliane Tomasko explorent une porte entre les royaumes du rêve et du sommeil pénétrant dans le golf du conscient et subconscient.
Château la Coste présentera sa première exposition solo en France « dark goes lightly ».

du 21 octobre au 18 décembre 2019

Yoshitomo Nara
Drawing - last 31 years

Artiste japonais, il présente sa deuxième exposition majeure en France, et sa première depuis plus de quinze ans. Il est internationalement connu pour ses peintures, sculptures et dessins de portrait. Alors que son imagerie prend racine dans la culture japonaise populaire, l’approche de Nara révèle une connexion profonde avec le processus de fabrication. Ses peintures sont des expressions de couleurs qui donne vie à des images audacieuses, ses sculptures portent les traces de ses doigts, et ses dessins capturent la spontanéité de ses pensées quotidiennes.
Du 23 Août au 21 Novembre 2019

Jean-Michel Othoniel
Île Singulière

Ile Singulière, spécialement créée pour l’espace d’exposition conçu par Renzo Piano, cette exposition sera une opportunité de réaffirmer son intérêt pour l’architecture contemporaine. Les sculptures minimales et abstraites en brique de verres bleu et argent se marieront à la perfection avec les volumes pures du bâtiment créant de nouvelles architectures. Du 23 août au 3 novembre 2019

Jean-Michel Basquiat
Œuvres sur papier

En collaboration avec la Galerie Enrico Navarra, nous présentons une exposition unique d’œuvres sur papier de Jean-Michel Basquiat de 1977 à 1988. Pendant sa courte mais prolifique carrière, Jean-Michel Basquiat a créé une esthétique combinant un extraordinaire lexique riche de symboles, mots, références historiques et images de bande dessinée. Jean-Michel Basquiat savait comment saisir certains moments de notre histoire contemporaine et révélait comment la société évolue, ou devrait évoluer. Outre cette variété de sujets, cette exposition didactique illustrera son processus de création et le large éventail de supports qu’il a utilisés. Du 11 août au 13 octobre 2019 © Estate of Jean-Michel Basquiat. Licensed by Artestar, New York. Courtesy Galerie Enrico Navarra

Don McCullin
Southern Frontiers

En tant que grand voyageur, McCullin est familier de plusieurs parties éloignées du monde, cette collection est divisée en deux parties. La première, Le Levant inclut les ruines de Baalbek au Liban, Palmyre en Syrie et Jisrah en Jordanie. La seconde partie, le Maghreb, couvre un voyage en Afrique du Nord avec les pays côtiers Maroc, Algérie, Tunisie et Libye où il a notamment photographié les magnifiques ruines de Leptus Magna.
Ses photographies prises à l’aide d’un appareil grande angle évoquent les vues dessinées du 19 siècle.

Du 30 juin au 15 août 2019

Taizo Kuroda
The Temple of Jupiter, Baalbek, Lebanon, 2008

Taizo Kuroda est internationalement reconnu comme l’un des leaders des céramistes de sa génération. Alors que son travail est enraciné dans les profondes traditions japonaises et démontre une connaissance des prototypes chinois et coréens, il a développé ses propres techniques originales et une signature esthétique. Le mariage entre les technologies et les traditions japonaises ont conduit à des comparaisons avec d’autres artisans japonais tels que Tadao Ando et le styliste Issey Miyake. Il prévoit une présentation très spéciale de son travail, transformant le Pavillon de Piano en un espace parfait pour la méditation. “Le ‘blanc pur’ de Taizo Kuroda reflète la couleur de son esprit et sa poursuite incessante de la vérité.” Tadao Ando. Du 9 juin au 13 août 2019

Michel van der Aa
Eight

Eight est un projet de Réalité Virtuelle du compositeur et réalisateur Michel van der Aa interprété par la chanteuse-compositrice Kate Miller-Heidke ; il s’agit d’une fusion unique et inédite de théâtre musical, Réalité Virtuelle et d’art visuel. Il raconte l’histoire de vie d’une femme dans une chronologie inversée ; des visiteurs accueillent une femme d’environ 70 ans, ensuite cette même femme à l’âge de 35 ans avant de la retrouver, enfant, à huit ans. Les visiteurs suivent, littéralement et de manière figurée, la femme dans un univers où la réalité est mélangée ; ils interagissent avec elle et avec l’installation.

Du 1er au 31 juillet 2019 – En partenariat avec le Festival d’Aix 
Experience sur réservation uniquement

Rieko Tamura

Photographe Japonaise, Rieko Tamura vit et travaille à Paris. Ses photographies de forêts, de paysages enneigés et de la mer ont été saluées pour leur sensibilité et nature contemplative. Tamura a grandi en Hokkaïdo, une île connue pour son climat dur et nombreuses de ses images semblent confronter le pouvoir de la nature avec un semblant de crainte et de sublime. Une nouvelle série de photographies sera aussi présentée pour la première fois.
Exposition fermée le Samedi 25 mai.
28 Avril – 19 Juin 2019

Tadao Ando

Après sa rétrospective au Centre Pompidou en 2018, Tadao Ando revient au Château la Coste où il a conçu de nombreux projets en 2011. Une sélection de dessins et impressions, sera présentée dans un pavillon spécialement crée pour l’occasion dans les anciens chais, offrant aux visiteurs un aperçu du processus créatif du maître japonais, dont la présence à La Coste est si importante avec le Centre d’Art et la Chapelle.

Du 11 Avril au 13 juin 2019

Paul Mathieu
STILL MOTION

Paul Mathieu est un designer lyonnais, basé à New York. Il crée son studio à Aix-en-Pce en 1993, et c’est ici que l’église de La Madeleine lui demande de concevoir un autel, un lustre, une lampe, un bougeoir Pascal.  Still Motion rassemble un choix parmi ses pièces des dix dernières années, créées indépendamment les unes des autres en tant qu’objet ou sculpture. Ces pièces ont donné naissance à un « Mouvement Immobile ».
Du 17 mars au 22 mai 2019

1ere Rencontre Photo du Puy-Sainte-Réparade
La Municipalité du Puy Sainte Réparade organise les premières Rencontres Photographiques pour valoriser la pratique de la photographie contemporaine, inciter les habitants de la commune et de ses environs à exercer leurs talents créatifs. Ce sera aussi pour eux l’occasion d’avoir l’opportunité de présenter leurs travaux de dialoguer avec des photographes professionnels de renom. Château la Coste est heureux d’exposer les photos de ce concours dans la salle d’exposition La Bastide.

Du 24 mars au 10 Avril 2019

1ere Rencontre Photo du Puy-Sainte-Réparade

La Municipalité du Puy Sainte Réparade organise les premières Rencontres Photographiques pour valoriser la pratique de la photographie contemporaine, inciter les habitants de la commune et de ses environs à exercer leurs talents créatifs. Ce sera aussi pour eux l’occasion d’avoir l’opportunité de présenter leurs travaux de dialoguer avec des photographes professionnels de renom. Château la Coste est heureux d’exposer les photos de ce concours dans la salle d’exposition La Bastide.

Du 24 mars au 10 Avril 2019

Jean Prouvé
L'ÂME DU MÉTAL

Jean Prouvé – L’âme du Métal
L’âme du Métal présente du mobilier et des éléments d’architecture de Jean Prouvé provenant de la collection de Laurence et Patrick Seguin.

Depuis l’inauguration de leur galerie en 1989, Laurence et Patrick Seguin ont mené un travail de promotion visant à faire redécouvrir l’oeuvre de Jean Prouvé (1901-1984), d’abord à travers ses créations dans le domaine du mobilier, puis à travers ses architectures en exposant notamment ses maisons démontables (Maisons des sinistrés de Lorraine, maison Férembal, maison Métropole, maison des Jours Meilleurs, Ecole de Bouqueval, Ecole temporairede Villejuif, …). Durant ces trente dernières années, un grand nombre d’expositions dans des galeries internationales, des musées et des institutions, ainsi que la publication régulière d’ouvrages de référence ont permis à la Galerie Patrick Seguin de révéler le caractère exceptionnel des créations de Jean Prouvé. Reconnu aujourd’hui comme l’une des figures centrales de l’histoire de l’architecture et du design au XX° siècle, il est présent dans les plus grands musées du monde ainsi que dans les collections particulières les plus prestigieuses.

Parallèlement à ce travail, Laurence et Patrick Seguin ont constitué une collection unique de mobilier et d’architectures de Jean Prouvé. Une soixantaine de ces pièces sera présentée au Château La Coste dans le pavillon d’exposition construit par l’architecte Renzo Piano. Meubles et éléments d’architecture de la collection sont pour la plupart des prototypes, pièces uniques ou extrêmement rares, notamment : une table Centrale Antony (1954), une table d’Afrique (1952), une table Granipoli (1939), un Bureau Présidence (1955), un luminaire du Mans (1954) et une potence d’Afrique (1952), ainsi que différents types d’éléments de façades tels qu’un panneau hublots du Casino de Royan (1951), un panneau de la Fédération Française du Bâtiment (1949) et une porte coulissante du Pavillon du Centenaire de l’Aluminium (1954). Laurence et Patrick Seguin ontégalement prêté un mobile d’Alexander Calder ainsi qu’une gouache de Fernand Léger, pièces offertes parles deux artistes à leur ami Jean Prouvé, ainsi qu’une œuvre de Richard Prince créée à partir d’un bureau Antony de Jean Prouvé.

Les assises, nombreuses dans l’exposition (les différentes déclinaisons de la chaise Standard de 1934 à 1953,le fauteuil Antony (1954), le fauteuil Cité (1933), le fauteuil Visiteur Colonial (1952),…) résument parfaitementla pensée constructive de Jean Prouvé. Le siège est en effet l’élément de mobilier qui présente le plus de contraintes pour son concepteur, il doit répondre tout à la fois à des impératifs de solidité et d’ergonomie tout en préservant ses qualités esthétiques, lesquelles sont assurées par une imperceptible mise en oeuvre technique au service de la résistance des matériaux. Cette réflexion s’applique à l’ensemble des créations de Jean Prouvé tout autant qu’à sa conception de l’architecture.

Informations
Exposition du 25 Novembre au 5 mars 2019
Ouverte tous les jours de 12h à 17h.

Tarif : inclus dans le parcours Art et Architecture
Jusqu’au 5 mars, la visite guidée quotidienne de 14h30 sera consacrée à Jean Prouvé avec présentation des maisons démontables, de  l’exposition et d’une sélection des oeuvres du parcours Art et Architecture. Inscrivez-vous par téléphone 04 42 61 92 92

Per Kirkeby
MATTER IS LIGHT

Per Kirkeby – Matter is light
En collaboration avec la Galerie Michael Werner nous sommes heureux de vous présenter Matter is Light, une exposition de peintures et sculptures par l’artiste danois Per Kirkeby. Matter is Light inaugure aussi une nouvelle œuvre permanente extérieur, Brick Labyrinth, installée dans les collines du Château la Coste. Conçue en 2009,Brick Labytinthest la dernière sculpture de l’artiste : Kirkeby est mort en mai dernier, peu de temps avant de voir son installation finie. Matter is Light veut célébrer la vie et l’héritage de cette figure majeure de l’art Européen.

L’importance fondamentale des sciences naturelles dans l’art de Kirkeby est largement fondée : l’artiste a voyagé intensément en Arctique et au Groenland au début des années 1960 alors qu’il étudiait en master de Géologie. Tout aussi important dans son développement en tant que peintre et sculpteur, Kikerby a fait de nombreuses expériences architecturales et performances lors de ses études dans les années 70.

Informations
Exposition du 4 Novembre au 20 janvier
Ouvert tous les jours de 12h à 17h

GUGGI
BROKEN

Château la Coste est heureux d’annoncer Broken, la première exposition solo majeure dans le sud de la France du célèbre artiste Guggi. Cette exposition sera composée de sculptures et travaux sur papier.

Dans une nouvelle série de peintures sur papier, Guggi dépeint des motifs de bols et cruches dessinés aux traits de crayon. Chaque vaisselle semble se tordre, présentée sur des papiers bruns en détresse avec des bords déchirés et une surface pliée. La répétition est un motif clé, avec beaucoup de peintures divisées en deux sphères de peinture distincte.

Ajoutant une seconde plage à « Broken », l’artiste présente une série de sculptures faites de bronze, fibre de verre, résine et peinture à l’huile. Les formes simples et curvilignes de ces récipients en forme de bol leur confèrent une qualité presque méditative – dans une pièce en bronze, par exemple, l’extérieur noir mat retient la lumière tandis que son intérieur hautement poli le reflète. En plus de donner une expression tridimensionnelle aux explorations nuancées de Guggi sur la forme et l’espace, ces œuvres créent un lien avec le paysage du Château La Coste, qui abrite la monumentale sculpture en bronze Calix Meus Inebrians de Guggi depuis 2009.

Guggi est né en 1959 à Dublin en Irlande, il a commencé sa carrière en tant que musicien avec le groupe culte, Virgin Prunes, célèbre pour leur spectaculaire performance, avant de se concentrer sur la peinture. Depuis le début des années 90, Guggi continue d’explorer dans son travail la représentation d’objets usuels du quotidien. Avec un focus sur la répétition et l’abstraction, les motifs bols signature de Guggi sont transformés et libérés de leur contexte original grâce à une simplicité trompeuse qui renforce leur silence et leur présence méditative.

Kelly Grovier, historien et critique d’art écrit à propos du travail de Guggi « Des objets d’un autre monde qui ne tremblent pas, comme s’ils étaient éclairés par une énergie profonde qui confond leur substance. Des fouilles de forme dissolvante –partiellement oubliée et à demi effacée – à la fois poignante et philosophique. “

Précédentes expositions : Galerie Yoshii, Paris (2017) et New-York (2016, 2010) ; Galerie Kerlin (2013, 2009, 1993, 1990) ; Accademia Fine Arts, Monaco (2012) ; BePalermitano, Buenos Aires (2012) ; Freies Museum, Berlin (2011) ; John Rocha, Londres (2010) ; Galerie Samuel Osborne, Londres (2004) ; Galerie Tony Shafrazi, New York (2001). Le travail de Guggi est aussi exposé dans les collections publiques du Musée d’art moderne d’Irlande, Dublin, Château la Coste, France, la Galerie Akureyi, Islande et dans des collections d’Irlande et au-delà.

GUGGI - BROKEN
Du 27 Août au 11 Novembre (inclus)
Ouvert tous les jours.

Vernissage
Dimanche 26 Août
Pour participer, inscrivez-vous ici

Cy Twombly
PHOTOGRAPHS

Château la Coste est heureux de travailler avec la fondation Nicola Del Roscio et La galerie Gagosian pour présenter une exposition spécialement organisée de photographies prises par le peintre américain Cy Twombly.

L’exposition comprend 30 photos couvrant des sujets tels que des espaces intimes, des paysages, des natures mortes prises entre 1985 et 2008.
De ces jours d’étudiant à l’université de Black Mountain dans les années 50 à sa mort en 2011 à l’âge de 83 ans, Twombly a capturé sa vie quotidienne en photo. Il a enregistré les paysages verdoyants de la Virginie et de la côte italienne, des détails de bâtiments anciens et sculptures, des intérieurs de studio, des natures mortes d’objets ou fleurs.

Au début des années 90, Twombly a utilisé des copieurs spécialisés pour élargir ses images polaroids sur du papier mat, en résultent de subtiles distorsions qui se rapprochent des qualités intemporelles de ses peintures et sculptures avec leurs allusions historiques et littéraires.

Cy Twombly - Photographs
Du 27 Août au 31 Octobre (inclus)
Ouvert tous les jours.

Vernissage
Dimanche 26 Août
Pour participer, inscrivez-vous ici

Thomas Dozol
I AND THEM 08/18

Dans l’ancien chai de vinification, est présentée une exposition photo par l’artiste français Thomas Dozol.
Pour Château la Coste, Dozol a décidé de combiner et contraster 3 parties différentes de son travail : ses premières séries photographiques ainsi que sérigraphiques et ses œuvres les plus récentes superposant la photographie et la sérigraphie sur des grand formats.

Chacune démarrant avec un geste photographique, ces 3 séries différentes dans leur matérialité, présentent aussi des stratégies d’approche différentes entre le model et le photographe. « I’ll be your mirror » a commencé comme une expérimentation, jusqu’à quel point le photographe peut- il disparaître pour capturer l’intimité, souvent des moments solitaires. Pour « I like you better with static noise », il a approché l’humain comme un objet spectral. « Memory played me like a violin » est un retour au portrait mais cette fois le dialogue et l’échange avec le model était l’objet principal de chaque séance.

Photographiés sur une dizaine d’année (2008 – 2018), tous ces portraits ont été capturés en utilisant le même appareil Hasselblad. La composition distinctive en forme de carré apporte une cohérence visuelle aux travaux, présentés pour la première fois tous ensemble dans une installation adaptée au site.

Thomas Dozol est né en Martinique et a étudié à Paris. Après avoir obtenu un master en économie et mathématiques appliqués, il a déménagé à new York afin de poursuivre sa carrière d’acteur / performeur. Il a passé plus de temps à se documenter sur les autres performeurs que sur scène, ses images ont donné lieu à des commandes photographiques pour des magazines tels que L’interview, Another Man, Vogue Paris, Monopol et d’autres. Depuis « I’ll be your mirror », sa première exposition solo de portraits intimes, sa pratique artistique s’est étendue et inclut maintenant de la sérigraphie, de la sculpture, ainsi que des photos plus abstraites au travers desquelles il explore les couleurs et la géométrie dans des représentations du corps.

Le travail de Dozol a été présenté dans des shows solo à New York, Berlin, Sao Paulo Atlanta et plus récemment à French Riviera à Londres et Andersen’s a Coppenagh.

THOMAS DOZOL - I AND THEM 08/18
Du 27 Août au 26 Octobre (inclus)
Ouvert tous les jours.

Vernissage
Dimanche 26 Août
Pour participer, inscrivez-vous ici

Sophie Calle
DEAD END

Château la Coste est ravi d’annoncer un programme d’exposition dédié à l’artiste française Sophie Calle. Afin de marquer l’inauguration d’une nouvelle oeuvre permanente sur le domaine, nous présenterons une exposition temporaire en deux parties.

DEAD END

Après avoir soigneusement pris le temps de parcourir le domaine, Sophie Calle a créé une sépulture qui est à la fois une installation et un lieu de performance dans les bois provençaux. Cette pièce intitulée Dead End, poursuit les thèmes que l’artiste a explorés récemment dans ses œuvres réalisées pour les cimetières de Genève et de Brooklyn. La mort, la perte et l’amour sont des questions abordées dans le travail de Sophie Calle, et plus particulièrement les processus que nous créons pour gérer de tels moments en public ou en privé.

Des sujets similaires sont abordés dans les deux expositions qui accompagnent cette oeuvre pérenne.

Série Noire

Que faites-vous de vos morts ? Dans un carnet d’adresses électronique, vous effacez un ami lointain
mais vous n’effacez pas votre mère ? Que ressentez-vous quand vous cochez la case : Supprimer le contact ? Sophie Calle a associé une série de ces questions à 46 titres de la Collection Série Noire.
Qu’est-ce qu’on déguste ! On efface tout, On picole sec, Ca nous fend le coeur, Les morts s’en foutent, Question de braises, Du balai…
Dans l’ancien chai ce nouveau projet est présenté, ainsi que « Les Tombes », images en noir et blanc de pierres tombales posées au sol. Cette série rassemble des photographies prises dans un cimetière de Californie durant un voyage réalisé au début de la carrière de l’artiste. Enfin sont rassemblées des oeuvres de la série Ma mère, mon chat, mon père, dans cet ordre ( Autobiographies) dont certaines réalisées à l’occasion de cette exposition.

Exquisite Pain

Dans le Pavillon de Renzo Piano, Sophie Calle installe sa pièce maitresse « Douleur Exquise » montrée pour la première fois en France depuis sa création en 2004 au Centre Pompidou. Cette oeuvre est composée de deux parties : « Avant la douleur » et « Après la douleur ».

En 1984, l’artiste obtient une bourse d’études au Japon. Elle part le 25 Octobre sans savoir que cette date marque le début d’un compte à rebours de 92 jours qui allait aboutir à une rupture banale, mais vécue comme le moment le plus douloureux de sa vie.

De retour en France, elle choisit par conjuration de raconter sa souffrance plutôt que son voyage et en contrepartie elle demande à ses interlocuteurs, amis ou rencontres de fortune : « Quand avez-vous le plus souffert ? ». L’artiste décide que cet échange cessera quand elle aura épuisé sa propre histoire à force de la raconter ou bien relativisé sa peine face à celle des autres.

Sophie Calle - Dead End

Du 2 Juillet au 15 Aout (inclus)
Ouvert tous les jours.

Vernissage

Dimanche 1er Juillet 17h – 19h

Pour participer, inscrivez-vous ici

Jean Prouvé & Richard Rogers
MAISON DÉMONTABLE, 1944

L’agence d’architecture Rogers Stirk Harbour + Partners a adapté en 2015 une maison démontable 6×6 m de Jean Prouvé, réalisée en 1944 pour les sinistrés de la Lorraine. Tout en respectant la structure d’origine de la maison de Jean Prouvé, Richard Rogers et son équipe y ont apporté électricité, eau chaude, cuisine et salle de bain. Tous les nouveaux éléments sont flexibles et démontables, dans l’esprit de la conception originelle. Sa pleine autonomie ainsi retrouvée, la maison démontable de Prouvé renaît pour devenir un archétype idéal de la maison nomade.

Jean Prouvé est largement reconnu comme l’un des architectes et designers majeurs de l’histoire de XX° siècle, mais pour Renzo Piano et Richard Rogers il incarne un moment clé dans leur carrière. En tant que président du jury du Centre Pompidou, Jean Prouvé a joué un rôle primordial en offrant à Piano et Rogers leur premier projet, qui reste aujourd’hui emblématique.

Au Château La Coste, vous pourrez visiter la maison Prouvé – Rogers dans un pavillon de Renzo Piano. Plus tard cet été, il sera installé à Villa la Coste en tant que chambre à part entière.

Tony Berlant
THE MARRIAGE OF NEW YORK AND ATHENS

En 1968, le pop artiste de la cote Ouest, Tony Berlant a construit 3 sculptures. Comme le titre le suggère, elles proviennent d’une combinaison de l’esthétique américaine moderne, et des anciens temples grecs. Célébrée comme une œuvre phare du mouvement Pop, ce travail a été installé dans les bureaux de F. Gehry qui considère leur influence comme majeur dans son travail. En 2019, elles prendront place définitivement dans un pavillon de trois tours de F. Gehry. Du 14 Avril au 15 juin 2018

Etel Adnan
TOUT CE QUE JE FAIS EST MÉMOIRE

« Tout ce que je fais est mémoire », une exposition d’Etel Adnan, anime le Pavillon de Renzo Piano de ses couleurs vibrantes. Une sélection de peintures récentes démontre la palette riche et audacieuse qui a gagné l’attention internationale dans les dernières années, pour une artiste à la longue carrière en tant que poète et écrivain.

Née à Beyrouth en 1925, Etel Adnan est une écrivaine et peintre américano-libanaise, elle vit et travaille à Paris. Depuis les années 1960, elle peint des petits paysages abstraits vibrants et colorés. Ce n’est qu’en 2013, grâce à sa participation à la Documenta à Cassel, que son œuvre est remarquée internationalement. Elle est l’auteur d’œuvres où se confondent création littéraire, poétique et plastique « La poésie et ma peinture sont liées » ; « L’art abstrait c’était l’équivalent à l’expression poétique ; je n’ai pas éprouvé le besoin de me servir des mots, mais plutôt des couleurs et des lignes. Je n’ai pas eu le besoin d’appartenir à une culture orientée vers le langage mais plutôt à une forme ouverte d’expression. »

L’exposition s’articule avec l’espace de la galerie conçue par Renzo Piano qui explore toutes les facettes de son travail. Face à ces œuvres, deux immenses tapisseries sont présentées pour la première fois au Château la Coste. Travaillant avec un tisserand de la région Aubusson, Adnan continue la tradition d’Henri Matisse, Fernand Léger et d’autres de transférer leur composition sur ce support. Une série de tapisseries et de peintures d’huile sur toile sont exposées reflétant des paysages abstraits vibrants et colorés issus de poèmes dont elle est l’auteur.

Les œuvres d’Adnan figurent dans de nombreuses collections, dont le Centre Pompidou à Paris, le Mathaf au Qatar, le Royal Jordanian Museum, le Tunis Modern Art Museum, le Sursock Museum, Beirut, l’Institut du Monde Arabe à Paris, le British Museum à London, le World Bank Collection, le Washington D.C, and National Museum for Women in the Arts, la Serpentine Gallery à Londres.

Informations
Exposition du 3 Mars à mi juin.

Ouvert tous les jours de 11h à 17h
Inclus dans la visite Art et Architecture 15€ / 12€

Callum Innes
IN POSITION

Château la Coste is pleased to announce In Position, the first major solo exhibition in France by the Scottish artist Callum Innes. Innes has considered an installation in response to the Jean-Michel Wilmotte-designed gallery space, that includes three site-specific wall paintings, watercolours and a major new canvas work. A fully-illustrated publication will accompany the exhibition, featuring a new text by critic and art historian Éric de Chassey (Director General of l’Institut National d’Histoire de l’Art, Paris).

One of the most celebrated abstract painters of his generation, Innes responds to the landscape and architecture of Château la Coste with a series of three monochromatic wall paintings. Rendered in intense colour, each form is a subtly distorted geometric shape that activates the wall, disorientates the viewer, and almost seems to waver like a pool of water. These slightly off-kilter forms relate to the architecture of the converted Provençal winery that houses the exhibition, the verdant beauty of La Coste’s vineyards, and the warmth of its Mediterranean light.

Innes will also present a series of 22 watercolours on Canson Heritage paper. Here he layers airy, translucent washes with great delicacy. These works are shaped by a certain duality, each pairing two colours that are identified in their titles. Pigments coalesce and blend on the surface on the paper, creating new colours of soft gradients and undulating hues. As is often the case with Innes’ work, our attention is drawn to the edges of the painting, where puddles of pure colour gather at the peripheries.

A large-scale oil on linen work will also feature in the exhibition – Untitled No. 22 Lamp Black. In this bilaterally divided canvas, Innes demonstrates a signature technique of building layers of oil paint, before stripping away sections using a turpentine wash. This methodical process allows rivulets of paint to trickle down the surface to reveal deep violets in the pigment’s chemistry. This tendency towards formal dissolution characterises Innes’ abstract painting, drawing upon the legacies of both Minimalism and Abstract Expressionism to find a delicate balance between gesture and restraint.

Informations
Exhibition 3rd February – 2nd of April
Open everyday 11am – 5pm
Free admission

Discover the products linked to the Exhibition
But the catalogue  « In Position » 

Discover the limited edition of the  lithographies specially created for the exhibition.

JR
MIND THE GAP

JR exhibits in the streets of the world and crosses art and action. His work challenges the general public around topics such as commitment, freedom or identity. His public interventions in situ are strong acts that give an unique voice and presence to both the subjects of his photographs and his audience. He has also demonstrated an extraordinary ability to surpass disciplines, challenging categories and reaching new audiences.

Over the past few years, JR has regularly visited Château La Coste and since the summer of 2017, he has been developing and refining a new concept for the exhibition pavilion designed by Italian architect, Renzo Piano.

Informations
Exhibition 10th December – February
Open everyday 11am – 5pm
Included in the Art and Architecture tour (15€/12€)

Jeppe Hein
YOUR WAY

Cet automne, Château la Coste présente une nouvelle exposition par l’artiste Danois, Jeppe Hein. Hein est largement connu pour son art interactif et experientiel qui s’appuie sur une technique et esthétique minimums et un sens de l’humour plein d’esprit. Après avoir passé du temps au Château la Coste en 2016 et 2017, Jeppe Hein a re-organisé La Galerie. En partie inspiré par les différentes routes et options que les visiteurs peuvent emprunter autour de La Coste, Hein a cassé ce large espace blanc en une série de plus petits espaces. Du 1er Octobre 2017 au 14 Janvier 2018

Giuseppe Penone
DES CORPS DE PIERRE

Giuseppe Penone – Des Corps de Pierre
Château La Coste is pleased to announce an exhibition by Giuseppe Penone that will open this autumn in the recently constructed gallery pavilion by Italian architect, Renzo Piano. Considering Piano’s design, the approach, and the surrounding landscape, Penone has carefully selected works that will be presented both inside and outside the gallery, creating an overall dialogue between his artwork, architecture and nature. Works on paper, large scale bronze and marble works, and the delicate replication of a single grain of sand are included in a context that brings a poignant resonance to Penone’s interest in questions of nature and identity in todays industrialised society.

Informations
10th of September to 26th of November
open everyday from 11am to 5pm

Tracey Emin
SURROUNDED BY YOU

Cet été, Château La Coste a le plaisir d’accueillir, Surrounded by You (Entourrés par toi), une exposition de peintures et de sculptures de l’artiste britannique Tracey Emin. Il s’agit de la première exposition monographique qui lui est consacrée en France.

Tracey Emin a personnellement choisi douze toiles parmi les dix dernières années de sa production afin de présenter une importante réflexion sur l’utilisation de ce media dans son œuvre. Accrochées sur les murs de la Galerie Jean-Michel Wilmotte à La Coste, elles entourent littéralement le visiteur, ce titre poétique suggère également la relation personnelle et intense qu’entretient Tracey Emin avec son travail. La peinture en particulier est devenue une partie de plus en plus centrale et intense de cette pratique. Elle revisite souvent ses toiles au fil des mois ou des années, par des ajouts successifs comme autant de marques du temps et de la mémoire.

Née à Londres en 1963, Tracey Emin a fait ses études au Maidstone College of Art puis au Royal College of Art. Elle a été exposée à de nombreuses reprises à l’international, avec notamment des expositions en solo ou en groupe aux Pays Bas, en Allemagne, au Japon, en Australie et aux Etats-Unis d’Amérique.

Informations
Du 02 Juillet au 23 Septembre
De 11h00 à 19h00

Hiroshi Sugimoto
THE SEA AND THE MIRROR

Château La Coste est heureux d’annoncer que son nouvel espace d’exposition : le Pavillon de Photographie de Renzo Piano sera inauguré avec l’exposition The Sea and the Mirror de l’artiste Hiroshi Sugimoto. Le commissaire d’exposition Philip Larratt-Smith a soigneusement sélectionné 8 oeuvres grand-format de l’iconique série des Seasapes afin de créer une présentation poétique qui résonne avec l’architecture de Renzo Piano.

Hiroshi Sugimoti est l’un des photographes les plus influents des 40 dernières années, reconnu à la fois por sa virtuosité technique et sa rigueur conceptuelle. Depuis 1980, Sugimoto réinvente la photographie classique dans ce qui est peut-être sa série la plus connues : Seascapes. Le concept de cette série est faussement simple : le paysage essentiel du ciel et de la mer est photographié dans plusieurs lieux partout dans le monde. Sugimoto est maître-artisan, capable d’immortaliser de subtiles variations de la lumière et une large palette de tonalités, grâce à l’extrême perfection de ses impressions photographiques. Présentées en série, l’effet cumulatif des Seascapes est encore plus percutant. Il en résulte une oeuvre sans limite, qui constitue un véritable atlas de lumière et d’eau.

Le temps est l’un des sujets de prédilection de Sugimoto. L’artiste a déclaré qu’il souhaitait réaliser des prises de vues qui puissent être reconnues par des hommes primitifs. Par cette démarche, il tend un miroir à notre propre identité. Selon les mots de Larratt-Smith : « tout en brouillant les lignes entre histoire de l’homme et éternité, entre figuratif et abstrait, Seascapes prend sa place dans la tradition de la photo naturaliste tout en atteignant un statut de sublime contemporanéité».

Seascapes prend une dimension toute particulière dans le Pavillon de Photographie de Renzo Piano. Situé au coeur des vignes qui constituent la richesse du domaine Château La Coste, le Pavillon s’ouvre sur un étroit couloir qui s’élargit progressivement vers un espace triangulaire. Le rôle des éléments dans l’architecture de Renzo Piano répond ainsi au singulier mélange archaïque et contemporain des oeuvres de Sugimoto. The Sea and the Mirror incarne un dialogue unique entre deux maîtres contemporains.

Ai WeiWei
MOUNTAINS AND SEAS

Mountains and Seas – Ai Weiwei
Château la Coste est heureux d’annoncer une exposition avec Ai Weiwei pour célébrer sa nouvelle installation permanente sur le domaine.

Depuis deux ans, Ai Weiwei a développé un nouveau projet au Château la Coste, intitulé Ruyi Path, inspiré du sceptre cérémonial de la culture Chinoise symbolisant le pouvoir et la bonne fortune. La forme traditionnelle de ce sceptre a servi de plan pour un nouveau sentier qui lie les arbres de la forêt et connecte deux anciennes routes de la propriété. En utilisant les pavés du port de Marseille, récemment rénovés, Ruyi Path a donné une nouvelle vie à ces pierres, foulées par tant de personnes à leur arrivée en Europe. Au-delà des catégories, cette structure est à la fois sculpture et architecture, traditionnelle et moderne.

Pour marquer l’accomplissement de ce projet, Ai Weiwei présente une exposition permettant de donner un sens plus large à son travail et contextualise l’œuvre Ruyi Path. Les œuvres exposées sont réalisées à partir des techniques traditionnelles du cerf-volant et utilisent un large éventail de références issues de la mythologie Chinoise et de l’histoire personnelle d’Ai Weiwei.

Créés juste avant l’été 2015, date à laquelle son passeport lui a été rendu suite à quatre ans de détention, les travaux sont issus de cette période agitée.

Informations
Du 8 avril au 17 juin 2017
11h00 – 18h00

Tarifs
Tarif 5€
Inclus dans la Visite Art et Architecture

Lee Ufan

Le château La Coste, en collaboration avec Lisson Gallery et kamel mennour, a le plaisir de présenter une exposition d’œuvres nouvelles et récentes de Lee Ufan. Prenant place au sein d’un espace d’exposition fait sur mesure et conçu par l’architecte français Jean Michel Wilmotte, ceci est la seconde exposition du programme artistique du château La Coste
L’exposition de Lee Ufan au château La Coste, sa première en France depuis sa présentation au château de Versailles en 2014, est à bien des égards une extension de “House of Air”, une installation artistique permanente qui a été dévoilée au château en 2014.

Cette exposition présente des nouvelles peintures et sculptures spécialement créées par Lee Ufan.

Sean Scully
DIFFERENT PLACES

Château la Coste présente Different Places, une exposition de peintures-clés du travail de Sean Scully. Ces compositions abstraites sont créées à partir d’une histoire, d’un moment de vie et attachées à un lieu particulier.
Les peintures seront exposées dans l’ancien chai à barrique reconverti en nouvel espace galerie.
Une oeuvre monumentale en acier Corten Boxes Full of Air se tiendra aussi devant l’oeuvre permanente Wall of Light Cubed (2007), créant un contraste particulier entre les deux oeuvres.
Information
Ouverture 4 juillet 2015
Tarifs
Entrée 5€
Entrée incluse dans le billet Art & Architecture