Paul Mathieu – Still Motion

 Cet événement rassembleuse sélections de pièces iconiques de Paul Mathieu de ces dix dernières années, créées indépendamment les unes des autres en tant que sculptures ou dans le cadre de collections.

Ces oeuvres individuelles détachées de leur aspect fonctionnel sont maintenant réunies et converseront ensemble pour la première fois dans le Pavillon de Renzo Piano au Château La Coste. Inspirées des différents pays et ateliers où elles ont été imaginées, élaborées et produites, les pièces de l’exposition “Mouvement Immobile”  invitent le visiteur à se laisser transporter dans un moment suspendu. 

Cette exposition est l’occasion de voir les créations de Paul Mathieu pour la première fois converser ensemble et avec le public, et l’espace architectural de Renzo Piano.

 “Pour être totalement libre de quelque chose que j’aurai déjà fait. Je commence par vider mon esprit de tout ce qui peut me lier, j’attrape mon carnet de dessin, je commence à dessiner et je laisse les croquis me parler. Les meubles et design luminaire de Paul Mathieu son comme lui_unique avec une certaine profondeur et un style unique. Le point commun de ses designs, ils sont tous fabriqués à partir des meilleurs matériaux et à l’aide d’une technologie innovante. Son mobilier d’avant garde combine élément traditionnel et contemporain créant des silhouettes sensuelles et sculpturales. Il existe une harmonie sans prétention de la nature associant les courbes sinueuses de ses conceptions à une géométrie adaptée, créant une fluidité des composants. Elegance et grace moderne sont le résultat de ce style esthétique distinct. Il s’agit d’une simplicité épurée et luxueuse, ainsi que d’une richesse… et d’une ingénierie toujours invisible mais réfléchie, qui confère à la conception une qualité mystérieuse. 

Les meubles et design luminaire sur mesure ont toujours été au coeur du travail de Mathieu. Ces conceptions originales peuvent être vues dans les plus grandes collections du monde : Donghia, Holly Hunt, Luxury Living Group, Stephanie Odegard, Ralph Pucci et la Gallerie Willer, Londres. Peu importe la pièce qu’il crée, c’est instinctif. En commençant à concevoir un objet, il laisse sa main guider naturellement son crayon sur une feuille de papier, en traçant des formes et des contours. Comme il le dit lui-même: «Quand je conçois une pièce, une sorte d’écoute est en jeu. Les contours et les formes sont révélés. C’est aussi l’expression de pensées et de souvenirs à travers la forme. ”