Tout ce que je fais est Mémoire par Etel Adnan

//Tout ce que je fais est Mémoire par Etel Adnan

Tout ce que je fais est Mémoire par Etel Adnan

Le Poids du Monde_Etel_Adnan

Tout ce que je fais est Mémoire by Etel Adnan

« Tout ce que je fais est mémoire », une exposition d’Etel Adnan, anime le Pavillon de Renzo Piano de ses couleurs vibrantes. Une sélection de peintures récentes démontre la palette riche et audacieuse qui a gagné l’attention internationale dans les dernières années, pour une artiste à la longue carrière en tant que poète et écrivain.

Née à Beyrouth en 1925, Etel Adnan est une écrivaine et peintre américano-libanaise, elle vit et travaille à Paris. Depuis les années 1960, elle peint des petits paysages abstraits vibrants et colorés. Ce n’est qu’en 2013, grâce à sa participation à la Documenta à Cassel, que son œuvre est remarquée internationalement. Elle est l’auteur d’œuvres où se confondent création littéraire, poétique et plastique « La poésie et ma peinture sont liées » ; « L’art abstrait c’était l’équivalent à l’expression poétique ; je n’ai pas éprouvé le besoin de me servir des mots, mais plutôt des couleurs et des lignes. Je n’ai pas eu le besoin d’appartenir à une culture orientée vers le langage mais plutôt à une forme ouverte d’expression. »

L’exposition s’articule avec l’espace de la galerie conçue par Renzo Piano qui explore toutes les facettes de son travail. Face à ces œuvres, deux immenses tapisseries sont présentées pour la première fois au Château la Coste. Travaillant avec un tisserand de la région Aubusson, Adnan continue la tradition d’Henri Matisse, Fernand Léger et d’autres de transférer leur composition sur ce support. Une série de tapisseries et de peintures d’huile sur toile sont exposées reflétant des paysages abstraits vibrants et colorés issus de poèmes dont elle est l’auteur.

Les œuvres d’Adnan figurent dans de nombreuses collections, dont le Centre Pompidou à Paris, le Mathaf au Qatar, le Royal Jordanian Museum, le Tunis Modern Art Museum, le Sursock Museum, Beirut, l’Institut du Monde Arabe à Paris, le British Museum à London, le World Bank Collection, le Washington D.C, and National Museum for Women in the Arts, la Serpentine Gallery à Londres.

2018-05-07T12:34:18+00:00mars 8th, 2018|Art & Architecture|